Les chroniques

>>> Proposer un ouvrage

Les chroniques

GOST 111 1.jpg
GOST 111 2.jpg
GOST 1114.jpg
GOST 1115.jpg
GOST 1116.jpg
GOST 1113.jpg
GOST 111 1.jpg
GOST 111 2.jpg
GOST 1114.jpg
GOST 1115.jpg
GOST 1116.jpg
GOST 1113.jpg

GoSt 111

Mark Eacersall - Henri Scala - Marion Mousse / éditions Glénat

Goran Stankovic est chauffeur livreur, il habite une cité de la banlieue parisienne, ce que les médias appellent un quartier sensible. Il vient de perdre son boulot parce qu'il n'a plus de permis de conduire, et il se demande bien comment l'annoncer à sa mère et surtout à sa petite fille dont il a la garde. Il ne dira rien, il va bien trouver une solution, Mais dans le quartier où vit Goran les personnes qui veulent t'aider à pas te noyer ont plutôt tendance à te donner une ancre plutôt qu'une bouée.

Goran va devenir chauffeur pour des dealers et participer à son premier Go-Fast,

Quand tu es né sous une mauvaise étoile, les chances de t'en sortir sont proches du zéro absolu,

Les trafiquants étaient pistés depuis longtemps par la police qui décide de serrer toute l'équipe à l'arrivée du convoi. Goran va se retrouver en garde à vue, raconter sa triste descente aux enfers et essayer de justifier ses choix hasardeux pour trouver du fric afin nourrir sa famille.

Face à lui, un flic un peu border, qui va le manipuler et faire de lui un indic, Il deviendra GOST 111.

GO pour Goran

ST pour Stankovic

111 parce c'est le cent onzième indics de la police

Goran va vite devenir un indic très efficace, peut-être un peu trop,

Et si la police avait engendré un monstre?

 

Cette histoire bien que très romancée est basée sur l'expérience du co-scénariste, Henry Scala qui œuvre depuis plus de 20 ans dans les rangs de la police en tant que commissaire. Cela permet de nous informer notamment sur la lourdeur administrative à laquelle sont souvent confrontés les flics de terrain. A noter l'énorme travail de Marion Mousse au dessin sur ce pavé de près de 200 pages avec une multitude de personnages, avec de vraies gueules,

 

Fabrice

Les Bulles de Vienne

LES MORTS ONT TOUS LA MÊME PEAU.jpg
LES MORTS ONT TOUS LA MÊME PEAU2.jpg
LES MORTS ONT TOUS LA MÊME PEAU3.jpg
LES MORTS ONT TOUS LA MÊME PEAU.jpg
LES MORTS ONT TOUS LA MÊME PEAU2.jpg
LES MORTS ONT TOUS LA MÊME PEAU3.jpg

LES MORTS ONT TOUS LA MÊME PEAU

JD MORVAN – ERRAMOUSPE – VARGAS EDITIONS GLENAT

Comme prévu Jean-David Morvan a adapté un deuxième roman de Vernon Sullivan alias Boris Vian aux éditions Glénat.

Dan est videur dans un bar, qui est aussi  un tripot clandestin à l'étage, depuis cinq ans et ce job lui va bien. Il gagne très bien sa vie et peut profiter des nombreux avantages qu'il lui procure. Il se défoule régulièrement sur les clients qui ont trop bu et qui veulent jouer aux cadors devant leurs greluches d'un soir, Dan sait comment les calmer avec une bonne raclée. Quelques fois Dan profite d'une fille dans les toilettes du bar. Il sait qu'il leur plaît, il est grand, costaud et surtout il est blanc. C'est ce qu'il se force à faire croire à son entourage, à sa femme, à son boss, en fait il a du sang noir par son père, mais il a de la chance, cela ne se voit pas.

La vie est plutôt belle pour Dan, jusqu'au jour où son frère vient frapper à sa porte en le menaçant de divulguer son petit secret s'il ne lui file pas le fric qu'il lui demande en échange de son silence.

La descente aux enfers ne fait que commencer pour Dan.

 

Fabrice

Les Bulles de Vienne

MY HOME HERO4.jpg
MY HOME HERO.jpg
MY HOME HERO2.jpg
MY HOME HERO5.jpg
MY HOME HERO3.jpg
MY HOME HERO6.jpg
MY HOME HERO4.jpg
MY HOME HERO.jpg
MY HOME HERO2.jpg
MY HOME HERO5.jpg
MY HOME HERO3.jpg
MY HOME HERO6.jpg

MY HOME HERO

N.YAMAKAWA – M. ASAKI EDITIONS KUROKAWA

Tetsuo est un obscur agent commercial d'un fabricant de jouets, et à ses heures perdues il est écrivain de roman policier sur Internet. Il est suivi par une poignée de lecteurs, rien de bien extraordinaire. Sa fille vient de s'installer seule en ville et il profite de ses déplacements professionnels pour la retrouver autour d'un bon repas. Mais ce jour-là elle se présente à leur restaurant habituel en portant des lunettes de soleil. Très vite il comprend que sa fille est victime de violence de la part de son nouveau petit ami. Fortement perturbé par cette découverte, il décide d'être encore plus présent dans le quotidien de sa fille, notamment en lui faisant la surprise de ranger et nettoyer son logement pendant son absence.

Mais voilà que déboule dans cet appartement un individu qui semble être le petit ami de sa fille. Il est au téléphone avec son père, un yakuza du quartier. Dans la discussion il lui confirme leur plan : continuer à plumer la fille puis la supprimer comme les autres.

Le père qui est resté caché dans la salle de bain a tout entendu de cette conversation, il n'a pas d'autre solution que de tuer le petit ami de sa fille.

Cela fait des années qu'il écrit des romans policierS sur le meurtre parfait et comment faire disparaître un corps.

 Aujourd'hui la réalité va dépasser la fiction.

Comment peut-il s'en sortir face à une bande de mafieux persuadés qu'il est responsable de la disparition du fils du chef ?

Ce manga est toujours en cours de parution au Japon, actuellement 10 tomes sont disponibles.

Le dessin très classique et bien loin des codes du manga pour adolescents permettra au fan du genre policier de se plonger dans cette histoire où les rebondissements sont nombreux.

My home hero c'est comme un bon épisode de Columbo, dès le début on sait qui a tué et pourquoi. La seule différence c'est que l'on aimerait bien que le tueur s'en sorte.

 

Fabrice

Les Bulles de Vienne

Légende annotations / chroniques

moyen

bon

très bon

excellent

Votez pour votre favori Nos chroniques Contact